Matchstick Official Forum ©


 
HomeCalendarFAQSearchRegisterMemberlistUsergroupsLog in

Share | 
 

 L'Algerino [Biographie]

Go down 
AuthorMessage
Nawal
VIP
VIP
avatar

Female Number of posts : 312
Age : 44
Artist Name Or Pseudo : nawal
Represent An Artist, A Band or None? : none
Are You: Unsigned/Indie/Major/None : none
Registration date : 2007-04-29

PostSubject: L'Algerino [Biographie]   Wed 16 May - 11:24

Official MySpace Algerino
Official WebSite Algerino






Pour certains le rap est un métier, pour d'autres une passion. L'Algérino a choisi très tôt d'appartenir à la seconde catégorie. Depuis son enfance dans le quartier de Félix Pyat, ce jeune Marseillais est tombé amoureux de ce mouvement.
Il n'a pas dix ans lorsqu'il découvre les premiers clips de Benny B et se plonge dans l'univers du hip hop. Alors que la scène locale est focalisée sur la danse, il est l'un des premiers « petits » à prendre le micro. « J'ai commencé par la scène, le studio est venu après. Le premier concert que j'ai fait, c'était en 1992 à La Castellade. J'avais 11 piges » se souvient Samir, qui n'était pas encore L'Algé.
D'abord membre des B-Vice Juniors, il fait ses classes dans les guinguettes et partout où il peut. Sans pour autant chercher à devenir pro : l'ambition de Samir, c'est de devenir prof de math ou ingénieur. Mais le destin en décide autrement.

Pote avec les Psy4 De La Rime, Samir est avec le groupe quand il enregistre son premier album. Naturellement, il finit par poser sur un morceau. Et voit comment vit un groupe animé par l'amour de la musique. « Ils ne vivaient pas du rap financièrement mais c'était leur vie. Ce qui a été déterminant, c'est que j'ai rencontré Akhenaton par le biais des Psy4. J'ai tout de suite sympathisé avec ce gars, après je lui faisais passer des maquettes enregistrées chez moi. Il a tout de suite accroché sur ce que je faisais.»
La machine est enclenchée, Samir devient L'Algérino, signe chez 361 Records et se lance à corps perdu dans son art, décidant de devenir rapper malgré son bac S, son Deug et la réticence de ses parents.
Travailleur acharné, L'Algérino ne cesse d'écrire et de perfectionner ses lyrics. Avec AKH en renfort, L'Algé passe à la vitesse supérieure et commence à concevoir son premier album après quelques apparitions sur des projets locaux. « Mon album, c'était Akhenaton qui devait le réaliser. Il a commencé à le faire, au bout de deux ou trois jours de studio il a arrêté. Il trouvait que je m'en sortais bien tout seul, que je savais ce que je voulais. J'ai joui d'une totale liberté sur cet album. » Histoire de se durcir le cuir, L'Algé s'embarque sur la tournée d'IAM, où il partage la première partie avec ses confrères du label 361 Records, Chiens De Paille.
Face à des publics de plusieurs milliers de fans d'IAM, Samir tient son rang et gagne ses galons de rapper qui sait séduire les foules.
En studio, L'Algérino ne s'interdit aucune expérience et brise les barrières de l'orthodoxie rapologique. « Si tu écoutes bien mon album, tu verras qu'il y a plein d'instruments, des guitare électrique, etc. Il y a des choses à faire avec le rock, des fusions. Je ne me mets vraiment pas de barrières. Tout ce que je kiffe, je le mets dans ma musique. Je ne suis pas un puritain du rap » explique-t-il. Ce premier album, L'Algé le veut complet et sincère.
Et il n'hésite pas à aborder des thèmes complexes, comme en témoigne « Lever le voile », où il exprime ses convictions avec franchise. « Ma position est claire : il y a une loi, il faut la respecter. Maintenant, on est dans une démocratie, on peut exprimer notre opinion. Alors on n'ira pas contre la loi mais on a le droit d'exprimer notre foi, qu'on soit juif, musulman ou chrétien. » Avec des morceaux comme « On est là », pur tube hip hop dansant et militant à la fois, L'Algé montre que son style est ample et son vocabulaire riche. Privilège d'un artiste qui a été plus loin dans les études que beaucoup de ses collègues. Avec des featurings d'Akhenaton, d'IAM et de quelques autres proches de la scène marseillaise comme Psy 4 de la rime, son premier album est une nouvelle preuve que Marseille est une des capitales du rap français.
Émouvant, sincère et pugnace, L'Algérino débarque avec un flow fougueux, des idées neuves et l'envie de marquer le rap français de sa griffe.
Chaud comme le Sahara, le rookie vient jouer dans la cour des grands. La rage avec une touche d'espoir, voilà son credo. « Si tu as le sang chaud, lève ton bras en l'air », dit-il dans « On est là ». Et le son de L'Algérino résonne jusqu'à Paname.


Actuellement en tournée avec Lafouine et Youssoupha sur toute la France.
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/lemoloko
 
L'Algerino [Biographie]
Back to top 
Page 1 of 1

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Matchstick Official Forum ©  :: RAP ~ Hip-Hop FR :: [French Side Sections] :: [Biographie]-
Jump to: